Aurélie BANCOLE : «nous construisons une identité de musique propre au Bénin et à nos envies»

Ecrit par Samuel Toho le ven 28/01/2022 - 18:06
cover

 

Manager d'un des jeunes artistes les plus prometteurs du moment, Aurélie Bancole ou encore Auré Manadja a une grande passion pour la musique. Son dévouement et ses efforts pour la culture ces dernières années portent déjà leurs fruits. Elle dévoile les qualités qui font son succès, son vécu en tant que manager et sa collaboration avec Bobo Wê.

 

URBENHITS:  Au Bénin vous êtes l'une des femmes qui porte la casquette de manager. Est-ce juste par passion ?  


Aurelie BANCOLE: La passion ! La passion sans aucun doute. C'est un facteur déterminant pour exercer le métier de manager qui plus est au Bénin. 

Et quand vous êtes une femme comme moi qui veut aller sur ce terrain, il faut être doublement passionnée avant de s'y hasarder. C'est donc par grande passion que j'exerce ce métier et j'y trouve tout mon plaisir. 


UBH: Quel est votre parcours dans le domaine ? 

Aurelie BANCOLE: Mon parcours en tant que manager ? Vous le vivez là. Même si plusieurs m'ont connue grâce à Bobo Wê, j'ai toujours chéri ce métier au fond de moi. Cette époque n'est que la manifestation de mes rêves longtemps enfouis. 

 

UBH: Parlez nous de votre collaboration avec KMR et Bobo Wê

Aurelie BANCOLE : C'est une histoire d'amour avec KMR et mon Chouchou d'artiste Bobo Wê. J'ai adhéré au beau projet de ce label et nous construisons depuis lors une identité de musique propre au Bénin et à nos envies. 

Je suis très à l'aise avec cette équipe qui est devenue ma famille. Cette année, je porte une casquette de gestionnaire de finances en plus de ma fonction de manager de Bobo Wê

 

 

aurelie-bancole

 

 

UBH: Votre artiste est l'un des meilleurs du moment. Pouvez-vous nous dire en quelques mots comment vous avez contribué à cette ascension et le travail qui est en train d'être fait ?  

Aurelie BANCOLE: J'ai toujours vu en Bobo Wê une étoile, un Talent que tout label rêverait d'avoir. Il est une machine qui ne montre même pas encore toutes ses fonctionnalités. J'ai toujours cru en lui, en son talent bien avant qu’il ne soit connu du public. Aujourd’hui, vous le voyez briller de mille feux. Mais il brillait déjà au fond de mon cœur. 

Je l’ai toujours motivé à croire en lui. Je me suis retrouvée parfois à l’orienter dans ses choix; penser à la promotion de sa carrière artistique auprès de professionnels.

 

UBH:  Être femme et manager au Bénin... Quelles sont les réalités que vous vivez ? 

Aurelie BANCOLE : Être femme manager au Bénin nécessite beaucoup de résilience et de patience. Je n'ai pas toujours été favorisée et les gens vous ignorent à la limite vous manquent de respect et de considération. Quand je me présente comme manager de Bobo Wê, certains s'en étonnent.

D'autres s’attendent à une femme soumise, facile, sans histoire qui dira oui pour tout, de mœurs légères ou dévergondée.

J’ai des idées très précises sur ce que je veux, sur ce que je vaux, et ce que j’attends des autres à savoir la rigueur, la discipline et l'honnêteté.

 

UBH: Quelle est votre plus grande ambition ? 

Aurelie BANCOLE : Ma plus grande ambition ? C'est de vivre tous mes rêves et de rehausser l'image de la femme dans l'arène musicale béninoise. Mais le plus important, c'est de pouvoir être citée parmi les plus grands managers de l’Afrique.

 

UBH: Qu'est-ce qui fait L'actualité chez vous en ce moment ? 

Aurelie BANCOLE : L'actualité est riche chez KMR. Dans les prochains jours, vous aurez la possibilité de les découvrir. Gbalɛ mi ɖe. Mi nɔ te b’a kpɔn.

 

UBH: Un message aux jeunes qui désirent faire comme vous ?  

Aurelie BANCOLE:  Mon message pour les jeunes qui veulent faire comme moi: si vous avez la passion, la détermination et la rigueur, vous pourrez faire tout ce que vous voulez. Ne baissez pas les bras et travaillez ! Vous allez y arriver.

 

Courage