DALAH'SH 6 : Aure Kama revient sur les innovations de cette nouvelle édition

Ecrit par Samuel Toho le sam 06/02/2021 - 22:31
cover

 

«Que le public puriste ou non du mouvement hip-hop, acteurs et artistes, promoteurs et médias du monde de la culture urbaine sortent massivement» dixit Auré Kama

L'édition 6 du Festival Dahomey Land Hip-hop Show démarre en février. «Retour à la scène contre la Covid-19 », c'est le thème de l'édition de cette année. Du 17 au 20 Février 2021 prochain la culture hip-hop sera à l'honneur avec une programmation inédite. Des rencontres d'échanges et aussi des prestations artistiques. Auré Kama, membre de l'équipe d'organisation répond à nos questions sur l'événement de cette année.

Urbenhits : Le Festival revient après une année caractérisée par la pandémie.  Quelle Influence cela a-t-il eu sur l'organisation de cette édition ?

Auré Kama : Le secteur culturel pendant presque une année a connu une cessation radicale des activités culturelles pour faute, la COVID-19. Malgré la reprise progressive des affaires culturelles, il faut malheureusement avouer que cela empêché le festival de connaître la participation des artistes de la sous-région comme ce fut le cas des éditions passées. Néanmoins, nous avons  pu nous adapter pour vous offrir une édition assez spéciale.

Urbenhits : En termes d'innovation qu'avez-vous apportée comme touche à l'événement de cette année ?

Auré Kama : Alors, pour parler d'innovation cette année, il y a deux activités majeures qui ont été pensées pour apporter une perspective d'amélioration dans l'univers musicale urbaine. Il s’agit de L'ATELIER DE RÉFLEXION contrairement aux ateliers de formation des éditions passées.

 Nous avons aussi LE DÉBAT LIBRE DE L'ART URBAIN qui est un débat assez ouvert et sans tabou autour d'un cocktail entre professionnels du monde de la musique urbaine. Ce sera pour échanger sur des situations inhérentes au secteur de l'industrie musicale inexistante au Bénin et surtout dans le secteur de l'art musical urbain. Ça promet vraiment d'être très chaud, sans oublier que toutes les activités du festival même le concert sont libres et gratuites d'entrée, mais port du masque obligatoire.

Urbenhits : Pouvons-nous avoir le programme de cette 6ᵉ édition ?

Auré Kama : En ce qui concerne le programme, c'est 4 jours de festival Hip-hop du 17 au 20 fév. 2021.

  • Mer 17.02.21 à 19 h : Rencontre discussion avec le label CCC
  • Jeu 18.02.21 de 10 h à 13 h : Atelier de réflexion - Industrie musicale en 2021: Repenser les mécanismes de promotion et les sources de revenus dans la musique
  • Ven 19.02.21 à 16 h : Débat libre de l’art urbain (réservé aux professionnels, sur invitation)
  • Sam 20.02.21 à 18 h : Géant concert hip-hop. Entrée gratuite

Urbenhits : Expliquez-nous le choix du thème de l'atelier de réflexion.

Auré Kama : Le thème de l'atelier de réflexion est porté sur la dynamique de repenser autrement les mécanismes de promotion et les sources de revenus dans la musique ; étant donné que la pandémie de la COVID-19 a amené beaucoup d'artistes et acteurs culturels à réinventer les modèles habituels et cet atelier est le lieu de partager et d'apporter des idées nouvelles à cet égard.

Urbenhits : Promouvoir le Hip-hop béninois et offrir de la scène aux jeunes talents,  ce sont là les objectifs que vise le festival ? 

Auré Kama : Absolument ! C’est l'idée de base du festival qui, au fil des années apporte d'autres visions en vue d'apporter une plus-value que les festivals antérieurs n'ont pas su apporter.

Le but aussi est de positionner le festival comme étant un événement majeur et une plaque tournante de talents de la sous-région en matière de  Hip-hop comme ce fut le HKH à l'époque et en mieux afin que le Bénin soit à nouveau cité.

Urbenhits : Vos attentes pour cette édition ?

Auré Kama : Bah! Que le public puriste ou non du mouvement hip-hop, acteurs et artistes, promoteurs et médias du monde de la culture urbaine sortent massivement pour qu'ensemble on fasse du DALAH'SH l'événement hip-hop de taille de ces dernières années en milieu urbain.

Urbenhits : Quelles sont vos ambitions pour les années à venir?

Auré Kama : Que le DALAH'SH soit pour la plupart des artistes  une fierté et la solution inespérée du monde hip-hop Béninois.