Voici l'histoire de Fabregas, l'artiste congolais qui a les étoiles dans les yeux

Ecrit par Khaled Sèdaminou le mer 14/10/2020 - 05:13
cover


Né le 13 juin 1987 à Kinshasa, Fabregas est un passionné. Il intègre dans son ascension différents orchestres à succès du Congo comme Wenge Musica Maison Mère de Werrason ou encore «FVicteam» dirigé par Fally Ipupa.

Fabregas connait son premier succès en 2009 avec ses talentueuse prestations sur l’Album «Techno Malewa» de l’orchestre Wenge Musica. C’est alors qu’il décide en 2011, de se consacrer à une carrière solo et sort habilement son premier album intitulé «Amour Amour». Mais le succès et la reconnaissance internationale ne viennent réellement qu’avec la sortie de son Ep «Anapipo», en décembre 2014, sur lequel figure la pépite «MASCARA» ( Plus connu sous le nom Ya Mado ).


FABREGAS artiste singulier, qui à un timbre de voix chaud et légèrement cassé, capable de s’adapter à presque tout les styles musicaux. La carrière du chanteur est déjà longue et mouvementée. Qui aurait pu prédire que ce jeune «Maestro», issu d’une fratrie de cinq enfants et qui a fait ses gammes dans la chorale catholique de l’Eglise Saint-Alphonse de Kinshasa se changerait en agitateur professionnel de popotins?

 


Interprète caméléon, capable de passer du RNB à la rumba, le jeune prodige de la scène congolaise à vite
appris aux côtés des têtes d’affiche du RDCongo.

 

Depuis la sortie de son titre «MASCARA» en décembre 2014, qui s’est largement diffusé sur les réseaux
sociaux et à déjà cumulé plus de 7 millions de vues Youtube. L’ année suivante, Fabregas est nominée aux «Ndule Awards» ( équivalent des victoires de la musique en France ) dans la catégorie meilleur album et meilleure chanson de l’année. L’artiste en ressort triomphant, les deux trophées en main. La même année, il remporte le prix de l’espoir «Mwana Mboka» ( ndlr l’enfant du pays ) pour son titre «Mascara».


Titre qui à été fièrement utilisé pour illustrer le Congo à la Fondation Louis Vuitton
( Paris-France ) lors de l’exposition Beauté Congo ( Juillet 2015 à Janvier 2016 ).
Le 14 Février 2016, Fabregas sort un OPUS «Je pense» scindé en deux volumes intitulé
« POISON « et «ANTIDOTE», tout les deux enregistrés entre Paris et Kinshasa, qui finira par être récompensé par l’acquisition d’un disque d’Or remis en Octobre 2017.


Ambitieux et maîtrisé, «Je pense» est un album moderne aussi bien dans son approche instrumentale que ses thématiques. Fabregas redonne du sens et une direction à une musique congolais qui en manquait ces dernies temps.


Fin 2018, il décide de sortir deux titres de son nouvel album prévu pour 2019 «Roulage» et «Bis encore». Le 2 juillet 2019, la sortie du nouvel album Cible mise à jour avec 29 titres dont Epave etc...

 

Cible mise à jour est le quatrième album solo. Il a été en majorité enregistré dans plusieurs studio parisien, avec quelques retouches effectuées dans quelques studios américains pour le mixage et mastering. Il contient 29 chansons réparties sur 2CD. Un album 90% rumba.


Premièrement, il annonce la sortie de son album sur le Journal Afrique de TV5 Monde, France 24, Télé Sud. Par la suite, il annonce la sortie officielle à Kinshasa avec une grande conférence de presse organisée par Africell et Wanted Records.


En 2020, Fabregas signe un contrat avec la major SONY MUSIC ENTERTAINMENT IVOIRY COAST

 

PARTAGEZ CET ARTICLE !